OLYMPIQUE NORD DAUPHINE : site officiel du club de foot de Saint-Georges-d'Espéranche - footeo

EDD : VDB : "Une psychologie différente mais une envie commune de progresser"

22 juillet 2018 - 10:23

Il y a quasiment un an en septembre prochain, VDB fêtera sa première année à la tête du pôle féminin. Bien épaulé par son équipe avec Jo et Didier, il retrace toute cette saison avec son pôle féminin et espère une saison encore plus grande avec l'entente et le label féminin qui vient récompenser tout le travail d'une génération au service du pôle féminin.

 

Tu as été propulsé à la tête du pôle féminin, que retiens de ta première saison ?

Beaucoup de plaisir, de joie et riche en émotions.  Une psychologie différente mais une envie commune de progresser. J’étais novice en matière de foot féminin mais très observateur depuis ans. Les membres du  club m’ont fait confiance et accompagné  pour continuer le travail fait depuis plusieurs années. C’est une grande fierté. 

J’ai appris de semaine en semaine et apprends encore. J’ai fait des erreurs quelques fois et fais des choix pas toujours compris. Mais c’est aussi ça être coach. J’y ai passé énormément de temps mais je pense que c’était essentiel et en valais la peine. Nous avons : Fait un stage d'une journée un samedi avec le coup de main des éducateurs du club, Oliv, Alex, Yo, Jean Louis  et puis  pendant les vacances un second de 3 jours que nous avons encadré avec Jess. 

 Partager toutes notre actualité sur les réseaux.

Aujourd'hui le pôle féminin et vu et reconnu, maintenant quand on parle des féminines on parle foot, fond de jeu, résultats et vie du groupe. Je pense que c’est déjà une belle victoire pour nous tous. C’est l’implication de tous les dirigeants, éducateurs, joueuses qui paye après toutes ces années.  Et nous espérons encore avancer. 

On commence a attiré du monde. La preuve on enregistre 7 recrues et 3 à venir pour les seniors.

 

Quelle analyse fais-tu de tes u18 féminines ?

Je les adore, je les considère comme mes filles. J’irais à la guerre avec elles. Ça n’a pas toujours été facile mais c’est un groupe exceptionnel au niveau cohésion et état d’esprit, de l’ambiance. Marie notre capitaine  a joué un rôle essentiel dans la vie du groupe. En période difficile elle remontait le moral des troupes et les veilles de matchs elle a su également booster les filles. 

Charlène et Émilie blessées la saison dernière ont été présentes tout le temps alors que d’autres seraient restées au chaud quand il pleuvait, elles non. Les anciennes Marie, Candice, Charlène ont mis toute leur passion, bonne humeur et envie au service de l’équipe. Ce qui a poussé toutes les autres à avoir faim et vivre comme une famille. 

Ça a permis aux débutantes aussi de progresser très vite. Je pourrais toutes le citer avec leurs contributions tellement je suis fier d’elles. J’ai plein  d’anecdotes qui resteront en interne. Nous avons partagé de la tristesse, des sentiments  d’injustice parfois mais aussi tellement de bons moments. Tout le monde impliqué et motivé rien de mieux pour progresser.

 

Est ce que tu es satisfait de l’année des seniors?

Complètement et même plus on partait de très loin avec l’objectif de gagner un match. C’est un objectif largement atteint. Difficile au début mais comme en U18, une grosse envie et une très forte implication. Une progression énorme un vrai état d’esprit une super équipe vraiment. Elles ont de quoi êtres fières elles aussi. L’apport de u18 à été aussi bénéfique sur certains matchs.

Les blessées aussi en seniors, Amélie, Jess, Ali et même les futurs et nouvelles mamans venaient assister aux entraînements et matchs, donner un coup de main aux manifs et à Maud à la buvette qui fait du très bon travail. Elles nous ont souvent accompagnées lors des matchs u18 preuve de leur passion et esprit club C’est un groupe jeune et qui a envie. Un quart de finale de coupe à noter quand même.  



D’un point de vue du pôle il y a une bonne entente entre le groupe et les éducateurs, comment l’expliques-tu ?

Nous avons essayé d’instaurer un climat de proximité pour tous, mélanger les entraînements et aussi fait quelques soirées karaoké, barbecue, anniversaires pour les 3 catégories ensemble à chaque fois. Ça ressert les groupes et tout le monde se côtoie, parents, joueuses et dirigeantes c’est un vrai plus.  

Ça arrive aussi les périodes où ce n’est pas tout rose quelques fois mais au final nous avons la même passion et la  même envie d’avancer.  Nous avons bossé aussi sur l’image du club que nous représentons et on peut dire qu’elle est très bonne. Bravo aux éducateurs et filles.

 

Tu as également été joueur avec la deux, quel est ton ressenti sur la saison de la réserve ? 

Compliqué pour moi car ce n’était pas possible de m’entraîner et d’être présent à tous les  matchs. U18F le samedi après-midi , seniors féminines le dimanche matin.  Et mon p’tit bonhomme en u8.

Sportivement, Ça n’a pas été facile la non plus mais tout le monde s’est donné jusqu’au bout pour le club et c’est à retenir . J’y ai en plus rencontré des super mecs pas qu’en 2, dans toute la catégorie. Du coup Je dirais le groupe seniors.

 

Qu’est-ce que tu attends de l’entente avec L’ACFC l’an prochain et où espères-tu emmener le pôle féminin ?

Nous sommes tous d’accord que le foot féminin est en plein essor et que nos 2 clubs sont des viviers. Avec les équipes féminines qui se créaient dans chaque club autour, il est primordial pour nous de garder nos joueuses pour continuer à avancer. Car le but est de grandir par le nombre la qualité et la durée aussi. 

L’entente va permettre aux filles des 2 clubs qui se côtoient au collège, lycée de jouer ensemble et de pouvoir travailler dans des conditions optimales en termes d’infrastructures, d’encadrements et de joueuses présentent aux entraînements. C’est notre formation. Ces catégories sont le futur de nos clubs il est important de bien travailler ensemble. 

Pour ma part en ce qui concerne le pôle féminin je n’espère pas l’emmener quelque part, mais j’ai envie et je suis persuadé qu'ensemble on va encore passer une très belle saison.  Avec nos forces : envie, détermination, solidarité, partage et état d’esprit. 

Nous passons à 11 en seniors et c’est un sacré challenge. Moi comme les filles sommes pressés.

Pour finir je dirais qu’on n’a pas eu de trophée cette saison mais on a progressé dans toutes les catégories, eu du monde et de plus en plus aux matchs, on a un pôle féminin impliqué dans la vie du club et qui a l’esprit club et je pense que c’est une très grosse satisfaction.

Commentaires

Aucun sondage

MATCHES EN DIRECT